L'ennui peut vous tuer ! jeudi 11 août 2022

Le bore-out, est-ce que ça vous dit quelque chose ?

Si la réponse est non, je vous conseille d’écouter cet épisode, il vous concerne peut-être, même si honnêtement, j'espère que non.

Également disponible sur :

SpotifyApple PodcastsGoogle Podcasts

Si je vous parle de burn-out, d’épuisement professionnel, je pense que vous savez de quoi je parle ! Mais si maintenant je vous parle de bore-out, est-ce que ça vous dit quelque chose ?

Si la réponse est non, je vous conseille d’écouter cet épisode, il vous concerne peut-être, même si honnêtement, j'espère que non.

Depuis un certain temps, l'épuisement professionnel est l’explication par défaut du désengagement au travail. Mais, il n’y a pas que le burn-out qui peut vous amener à vous désengager du travail. Il y a aussi le bore-out, un peu moins connu, mais tout aussi destructeur.

Le bore-out, qu’est-ce que c’est ?

Pour répondre à cette question, on va se plonger dans les travaux du psychologue Robert Karasek qui a conceptualisé le principe du bore-out. Dans ses travaux, Robert Karasek nous dit que la combinaison de tâches peu exigeantes et une latitude décisionnelle faible, donc le fait que vous avez peu ou pas de liberté de décision dans votre travail, entraîne de l’ennui. Le bore-out, c’est donc... l’ennui au travail.

Et je ne vous parle pas ici d’un ennui ponctuel qui vous donne parfois l’envie de scroller sur votre téléphone ou de rêvasser pendant une réunion de travail. NON ! Le bore-out c’est un ennui chronique, où vous sentez que votre travail n’a aucun sens, que vos compétences sont sous-exploitées et que vous n'êtes d’aucune utilité. Dans l’entreprise, les causes du bore-out peuvent être :

  • Le manque de travail qui peut donner une impression d’inutilité.
  • La surqualification. Où on peut avoir été embauché à un poste pour lequel on est surqualifié, ce qui peut être dévalorisant pour la personne et l’amener à ne plus croire en ses compétences.
  • La monotonie des tâches, donc le fait d’effectuer des tâches répétitives, monotones et sans grand intérêt. À la longue, on peut ne plus trouver de sens à son travail.
  • Et enfin, la mise au placard qui peut être selon moi une sanction déguisée où on va isoler une personne et lui donner des tâches qui n’ont aucun sens, aucun objectif.

Bref, tout ce que je viens de vous citer peut affecter la performance des employés et aussi leur santé mentale.

Je sais qu’à ce stade, vous êtes peut-être en train de vous dire "mais s’il s’ennuie au travail, il n’a qu’à démissionner! Franchement être payé à ne rien faire c’est quand même le rêve, non ?!".
Bah non, ce n’est pas forcément le rêve. Le bore-out peut entraîner une perte d’estime de soi, une dépression, de l’anxiété etc. Quant au fait de quitter son travail si on s’ennuie, ce n’est pas toujours possible, on peut être coincé au niveau financier, il peut aussi avoir une certaine pression sociale. Bref, quitter son emploi, ce n’est pas si évident même dans ce genre de situation.

Ah oui et quelque chose que je ne vous ai pas encore dit… Le bore-out n’a pas que des conséquences sur les employés, mais ça en a aussi sur l’entreprise. Vous risquez d’avoir un taux de turn-over élevé, des absences à répétition, et bien entendu, tout cela a un impact sur la productivité.

Que faire en tant que manager ?

Alors déjà, vous pouvez faire attention à tous les facteurs que j’ai cités tout à l’heure, vérifier s’ils sont présents ou non dans l’entreprise. Vous pouvez aussi avoir une discussion régulière avec les membres de votre équipe en leur demandant par exemple :

  • Comment est-ce qu’ils estiment leur charge de travail ?
  • Est-ce que les missions sont en adéquation avec leurs ambitions ?
  • Comment est-ce qu’ils aimeraient que leur carrière évolue ?
  • Est-ce que les objectifs sont stimulants ? etc

L’autre chose que vous pouvez faire c’est de clarifier les objectifs et les rôles pour créer un sentiment de cohésion et d'utilité. Plus les membres de votre équipe sont conscients que leur travail individuel contribue à un objectif plus grand qu’eux-mêmes, plus ils y trouvent un sens.

En gros, prenez le temps de discuter avec vos équipes, c’est essentiel et je dirai même vital.

Et dernière chose, sachez que l’ennui ne mène pas forcément au bore-out. En revanche, en tant que manager, vous pouvez observer certains signaux qui doivent vous alerter.

Références